Crazy-Dad-test-DVD-Adam-SandlerOn a vu pour vous Crazy Dad !

Titre original : That’s My Boy
Réalisateur : Sean Anders
Acteurs :  Adam Sandler, Andy Samberg, Leighton Meester, Milo Ventimiglia
Distribution : Sony Pictures Home Entertainment France
Durée : 1h56
Genre : Comédie
Date de sortie en DVD : 20 Mars 2013

Synopsis : Un père immature débarque la veille des noces de son fils, qu’il n’a pas vu depuis des années, et entretient dès son arrivée d’exécrables rapports avec la mariée.

Sur le DVD

  • Le film
  • 5 mn 40 de bêtiser : principalement avec les acteurs principaux, une partie est aussi consacrée à un mot qui revient très souvent lorsqu’ils se trompent ou oublient les répliques.
  • 5 scènes coupées

Des bonus classiques mais qui restent très sympas à voir, pour l’ambiance sur le plateau avec les bêtisiers. Dans les scènes coupées, la première est une scène d’ouverture alternative qui selon moi aurait dû être dans le montage final. Pas dans son intégralité mais le début nous resitue mieux ce qu’est devenu le personnage principal et où il en est, dans sa tête.

Mon avis sur le film

Crazy Dad est une comédie plutôt sympathique avec une idée de base de reprendre le scandale qui avait émoussé les États-Unis (une enseignante qui a eu 2 enfants avec un de ses élèves âgé de 13ans) mais se penche sur la relation tumultueuse de cet enfant-papa et de son propre enfant.

Devenu star grâce à cet exploit, qui a forcément traversé l’esprit à un moment d’au moins chaque garçon, Donny n’est jamais passé à l’âge adulte et vit avec le peu que sa notoriété lui a laissé. Rien. Un brin cliché, son fils lui est lui désormais un adulte, timide, sérieux, avec un très bon boulot et qui s’apprête à se marier.  Gêné par son père, lorsque celui-ci débarque sans prévenir au week-end de son mariage, avec sa belle-famille bourgeoise… Choque des cultures. Rires.

Nouveau cliché dans cette rencontre entre le père et la belle-famille qui n’ont, à première vue, rien en commun. On a droit à de bonnes blagues qui valent vraiment le coup mais la plupart sont du déjà-vu.

Le gros défaut c’est que Adam Sandler est trop aux commandes, comme pour tous ses films, et il nous fait du « Adam Sandler ». Pas d’innovation dans les blagues et son jeu. Il est lourd, tout comme Andy Samberg, qui ne s’en sort pas spécialement. Après tout, tel père, tel fils.

La force du film c’est d’avoir de très bons seconds rôles. Ensemble, ils relèvent le niveau et permettent au spectateur de passer un bon moment. On apprécie les apparitions de Milo Ventimiglia (et de ses fesses…) ainsi que d’une énorme guest qu’on attendait pas.

Au final, **Crazy Dad **c’est pas mal de clichés, de choses que l’on connait et un Adam Sandler qui a vraiment besoin de se renouveler. Cependant on passe un bon moment, on rigole bien grâce aux autre acteurs.

Ma note du fiCrazy-Dad-test-DVD-Adam-SandlerSandler-225x300.jpg)](/content/images/2013/03/Crazy-Dad-test-DVD-Adam-Sandler.jpg)On a vu pour vous Crazy Dad !

Titre original : That’s My Boy
Réalisateur : Sean Anders
Acteurs :  Adam Sandler, Andy Samberg, Leighton Meester, Milo Ventimiglia
Distribution : Sony Pictures Home Entertainment France
Durée : 1h56
Genre : Comédie
Date de sortie en DVD : 20 Mars 2013

Synopsis : Un père immature débarque la veille des noces de son fils, qu’il n’a pas vu depuis des années, et entretient dès son arrivée d’exécrables rapports avec la mariée.

Sur le DVD

  • Le film
  • 5 mn 40 de bêtiser : principalement avec les acteurs principaux, une partie est aussi consacrée à un mot qui revient très souvent lorsqu’ils se trompent ou oublient les répliques.
  • 5 scènes coupées

Des bonus classiques mais qui restent très sympas à voir, pour l’ambiance sur le plateau avec les bêtisiers. Dans les scènes coupées, la première est une scène d’ouverture alternative qui selon moi aurait dû être dans le montage final. Pas dans son intégralité mais le début nous resitue mieux ce qu’est devenu le personnage principal et où il en est, dans sa tête.

Mon avis sur le film

Crazy Dad est une comédie plutôt sympathique avec une idée de base de reprendre le scandale qui avait émoussé les États-Unis (une enseignante qui a eu 2 enfants avec un de ses élèves âgé de 13ans) mais se penche sur la relation tumultueuse de cet enfant-papa et de son propre enfant.

Devenu star grâce à cet exploit, qui a forcément traversé l’esprit à un moment d’au moins chaque garçon, Donny n’est jamais passé à l’âge adulte et vit avec le peu que sa notoriété lui a laissé. Rien. Un brin cliché, son fils lui est lui désormais un adulte, timide, sérieux, avec un très bon boulot et qui s’apprête à se marier.  Gêné par son père, lorsque celui-ci débarque sans prévenir au week-end de son mariage, avec sa belle-famille bourgeoise… Choque des cultures. Rires.

Nouveau cliché dans cette rencontre entre le père et la belle-famille qui n’ont, à première vue, rien en commun. On a droit à de bonnes blagues qui valent vraiment le coup mais la plupart sont du déjà-vu.

Le gros défaut c’est que Adam Sandler est trop aux commandes, comme pour tous ses films, et il nous fait du « Adam Sandler ». Pas d’innovation dans les blagues et son jeu. Il est lourd, tout comme Andy Samberg, qui ne s’en sort pas spécialement. Après tout, tel père, tel fils.

La force du film c’est d’avoir de très bons seconds rôles. Ensemble, ils relèvent le niveau et permettent au spectateur de passer un bon moment. On apprécie les apparitions de Milo Ventimiglia (et de ses fesses…) ainsi que d’une énorme guest qu’on attendait pas.

Au final, **Crazy Dad **c’est pas mal de clichés, de choses que l’on connait et un Adam Sandler qui a vraiment besoin de se renouveler. Cependant on passe un bon moment, on rigole bien grâce aux autre acteurs.

Ma note du film : 2/5