Benoit Poelvoorde et Virgine Efira dans Une famille à louerBenoît Poelvoorde essaye Une Famille à louer.

Jean-Pierre Améris est de retour à la comédie avec Une Famille à louer qui marque aussi ses retrouvailles avec Benoît Poelvoorde qu’il avait dirigé dans Les émotifs anonymes (sorti en 2010, avec Isabelle Carré).

L’acteur donne la réplique à Virginie Efira, elle aussi une habituée des comédies, dans ce film qui n’est pas sans rappeler Les Miller, une famille en herbe. La comédie américaine avec Jennifer Aniston racontait aussi l’histoire d’un homme, joué par Jason Sudeskei, qui avait besoin d’une famille de façade.
Ici dans Une Famille à louer, Benoit Poelvoorde n’a pas besoin d’une fausse famille, il veut juste goûter aux joies et tracas de la vie de famille, celle de Virigine Efira. Les premières images sont plutôt intéressantes et prometteuses pour un bon moment.

Aussi au casting François Morel (Tu veux ou tu veux pas), Philippe Rebbot (Hippocrate), Pauline Serieys et le jeune Calixte Broisin-Doutaz.

Sortie le 19 août.

Synopsis : Paul-André, la quarantaine, est un homme timide et plutôt introverti. Riche mais seul, il s’ennuie profondément et finit par conclure que ce dont il a besoin, c’est d’une famille ! Violette, quadragénaire pleine de peps, est menacée d’expulsion et a peur de perdre la garde de ses deux enfants. Paul-André propose alors un contrat en tout bien tout honneur pour louer sa famille contre le rachat de ses dettes. Pour le meilleur et pour le pire…